La Troupe du Possible

Summer (Time!)

Re-création de "Summer (Time!)"

La re-création du spectacle Summer (Time!) a été présentée les 31 Mars et 01 Avril 2017 au Grand Varia.

Voir L'interview de Farid Ousamgane par David Courrier sur BX1


Summertime

En résumé

Pour cette nouvelle création, les 27 danseurs-acteurs de La Troupe du Possible plongent dans le foisonnement de la nature au rythme des saisons. Summer (Time!) questionne l'illusion du temps et de l'espace par l'image et le mouvement, sur la musique des Quatre Saisons de Vivaldi, recomposée par Max Richter.

La presse en parle

BX1, Le cour(r)ier recommandé, David Courier, 30 mars 2017 :
Interview de Farid Ousamgane
Voir la vidéo

L’Echo, Mélanie Noiret, 30 mars 2017 :
Interview de Farid Ousamgane : CHORÉGRAPHIE ET AVENTURE HUMAINE
Lire l’article

La Libre Culture, Marie Baudet, 29 mars 2017 :
Avant-propos : ÊTRE ET S’INVENTER
Lire l’article

Karoo, Thierry Defize, 27 mars 2017 :
Article : A PROPOS DE SUMMER (TIME !)
« L’important, c’est être. L’important, c’est (s’)inventer. Il est impératif —  point d’exclamation du titre — d’être dans l’urgence de l’instant. D’en explorer la puissance. Mais pour cela… il aura fallu l’autre temps, celui de la grande patience, de la découverte de soi. » Lire l’article complet

BX1, L’Affiche, Mélissa Israel, 24 mars 2017 :
Annonce du spectacle
Voir la vidéo

Contredanse (Hiver 2016) :
Lire l'article

Critique de Jo Dekmine

Le langage touchant et brut de La Troupe du Possible.
 
À l’heure qu’il est, une nouvelle production de La Troupe du Possible est en train de se forger à partir de l’illusion du temps et de l’espace.
L’aventure de son créateur, Farid Ousamgane, est née en 2002 dans un hôpital psychiatrique, la Clinique Fond'Roy. À partir de sa rencontre avec les patients, il a rassemblé autour d’eux une multitude d’individus de tous bords auquels il reconnaissait le pouvoir de présence, différent de celui du comédien de formation.
Ceux, nombreux, qui ont pu voir Le monde du rien joué par cette foule en mouvement au Varia savent de quoi je parle. Rien ne ressemble à cela si ce n’est, peut-être, cette manière de faire bouger d’instinct dont par exemple Alain Platel a le secret, cette crudité vraie qui est aussi l’apanage du peintre Francis Bacon.
Le geste involontaire devient une autre volonté et l’on s’y reconnaît dans nos moments de fragilité.
Ce spectacle baigne dans la musique de Max Richter recomposant aujourd’hui les partitions de Vivaldi. Un pur délice.
Quel bonheur d’identifier cette gestuelle et ces quelques mots prononcés, l’œuvre n’est pas bavarde, entre lyrisme, magie et dérision.
Et toujours la conduite de Farid Ousamgane est simple, signe de son génie particulier.
 
Jo Dekmine

Création au Théâtre 140

Avec: Johan Beetz, Guilhem Culot, Thierry Defize, Sarah Delattre,Christine Dessomme, Elisabeth Djuric, Benjamin-Philippe Ectors, Yves Jabé, Céline Jacobs, Noémie Lannoy, Leonore Le Clef, Florine Lefèvre, Baudouin Lofondo, Laura Mas Sauri, Alain Nagy, Stella-Marie Nizigire, Vincent Poelmans, Michel Renier, Muriel Renard, Xavier Rosseel, Flora Seigle, Ludivine Spellanzon, Laura Van de Steene, Benoit Vandersteen, Etienne Vincke
Assistante à la mise en scène: Flora Seigle Chorégraphie: Laura Mas Sauri, Farid Ousamgane Conception et mise en scène: Farid Ousamgane

Photos

En résumé

Distribution


En Fr

prochainement

► 11.03.2023, A propos d’Artaud (et autres interviews télévisées) Au théâtre de la Balsamine
En Fr